Au sujet du Bénin

Carte du Bénin

Carte du Bénin

Ce chapitre est exclusivement dédié au Bénin au travers de son histoire, de sa géographie et de son climat.

Source : ces articles ont été largement inspirés par Wikipédia

Ecoutez l’Hymne du Bénin !

Economie

Le Bénin est un pays au sous-sol pauvre, qui vit essentiellement de son port et de son agriculture. En effet, le port de Cotonou présente l’accès à la mer le plus rapide et le plus sûr pour les deux voisins enclavés du Nord que sont le Niger et le Burkina Faso. Le Bénin est également un pays producteur de coton, activité ayant connu de très grosses difficultés ces dernières années, mais aussi de maïs, de manioc, de sorgho, d’huile de palme et de millet. Ces deux poumons de l’économie ont été très lourdement sclérosés par les abus de pouvoir et la corruption, empêchant tout développement sensible de ces secteurs jusqu’à l’élection de Boni Yayi en mars 2006.

Le Bénin dispose également d’atouts touristiques, géographiques et culturels, non négligeables quoique encore peu développés : plages et villages lacustres au sud, parcs animaliers au nord, haut lieu de l’esclavage et berceau du vaudou. Il est à noter que 95 % de l’économie béninoise est informelle et les recettes fiscales de l’État sont donc maigres malgré une fiscalité très lourde pour les entreprises formelles de la place. Le Bénin est membre de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

Carte des communes de l'Atakora.

Carte des communes de l’Atakora.

Le village de KOUSSOUKOUANGOU fait partie de la commune de BOUKOUMBE.

Géographie

De forme étirée entre le fleuve Niger au nord et la plaine côtière dans le sud, le relief de l’ensemble du pays est peu accidenté.

Le nord du pays est principalement constitué de savanes et de montagnes semi-arides. Le point culminant est le mont Sagboroa à 658 mètres.

Le sud du pays est constitué d’une plaine côtière basse parsemée de marécages, lacs et lagunes comme par exemple le lac Nokoué ou la lagune de Porto Novo. La majeure partie de la population vit dans les plaines côtières méridionales, où les plus grandes villes du Bénin sont concentrées, notamment Porto Novo et Cotonou. Le pays étant situé dans une zone intertropicale, son climat est chaud et humide, avec relativement peu de pluie, bien qu’il y ait deux saisons des pluies (d’avril à juillet et de septembre à novembre).

La Cour internationale de justice de La Haye a défini le 12 juillet 2005 la frontière définitive entre le Bénin et le Niger au sujet des îles dans le lit des fleuves Niger et Mékrou : neuf îles ont été attribuées au Bénin et seize, dont celle de Lété, au Niger.

Le village de KOUSSOUKOUANGOU dans lequel notre Association met en place des actions humanitaires se situe à 35 kilomètres de Natitingou.

Climat

Le climat est tropical, chaud et humide dans l’ensemble avec des nuances saisonnières et géographiques qu’imposent l’extension du pays en latitude, le relief et l’alternance des saisons. Il pleut de 900 à 1300 millimètres d’eau par an, les régions les plus arrosées sont dans l’angle sud-est, de Cotonou à Porto Novo, l’Atakora entre Natitingou et Djougou, les régions de Dassa et de Ndali au nord de Parakou.

Les maximums des précipitations sont au sud (climat équatorial), de la mi-mars à la mi juillet, et plus faiblement en novembre et décembre. La mousson, océanique et chargée d’humidité, souffle d’avril à novembre, du sud-ouest. L’harmattan continental et sec, souffle dans le sens inverse de la mousson (vient du nord, du Sahel), de novembre à mai, apportant une poussière ocre orange.

Le taux d’humidité, toujours important, se situe entre 65 et 95%. La moyenne des températures reste comprise entre 22 et 34°C, avril et mai étant les mois les plus chauds (juste après que l’Harmattan ait soufflé durant 6 mois, avant que la mousson n’apporte ses pluies).